Accueil du site
ACCUEIL / Ça s’est passé au musée / Filer la métaphore - La Mercerie
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

Filer la métaphore - La Mercerie

Le peintre et ses muses

Ernest Hébert et la fin du siècle

Dernière partie de la série illustrant la carrière d'Hébert présentée depuis la réouverture du musée après sa rénovation en 2003, l'exposition Le peintre et ses muses est consacrée à la période 1870-90, où le symbolisme s'affirme sur la scène artistique et dans les milieux littéraires. Dans cette période riche en mouvements littéraires et artistiques, l'oeuvre d'Hébert en absorbera les résonnances entre l'esprit symboliste qui se développe en France, et celui du préraphaélisme tardif qui trouve encore une audience forte à Rome.

On ne peut pas considérer Ernest Hébert comme un des artistes appartenant au courant symboliste français. Cependant, comme beaucoup d'autres, il n'a pas échappé à la tentation religieuse et symboliste qui a imprégné une partie de sa production à la fin du siècle. Le goût qui s'affirme alors pour les figures allégoriques, notamment féminines, ne pouvait que séduire le peintre. Ses muses - musiciennes, figures religieuses ou autres femmes éthérées - sont marquées, plus ou moins consciemment, tant par leur sujet que dans leur traitement, par un penchant pour "l'idéalisation" qui gagne tout le milieu intellectuel.

Auteur : sous la direction de Laurence Huault-Nesme
Parution : 04/2011
Nombre de pages : 47 pages; 19*30
Collection : Catalogue d'exposition musée Hébert
Editeur : Département de l'Isère
Code produit : 3647
ISBN : 2-35567-053-4
Prix : 20,00 €
Dispo : oui

Retour à la liste des publications

Partager cette page