Accueil du site
ACCUEIL / Le musée, cent ans d'histoire / 1971 - 1986 : L’homme se retrouve
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

Le musée, cent ans d'histoire

1971 - 1986 : L’homme se retrouve
Le gant de Grenoble

Six siècles et cinq doigts

"Il n'est bon gant que de Grenoble", se répétait-on jadis. Des milliers de femmes et d'hommes, dans la ville mais aussi à la campagne, ont coupé, cousu, orné des millions de gants de peau, vendus à l'échelle du globe. Des boutiques à l'enseigne Au gant de Grenoble ont pris place sur les avenues les plus élégantes de New York, de Moscou, de Londres, de Paris et d'ailleurs, fixant l'image d'une production de luxe et d'un savoir-faire incomparable sur la capitale alpine.
Innovations techniques à l'origine des grands essors industriels, mais aussi sociales, telle l'entraide mutuelle, sont à mettre au crédit des artisans et industriels gantiers de Grenoble.
Cette histoire multiséculaire marque une identité aussi constitutive de l'Isère que l'hydroélectricité, le textile ou la recherche. De cette étonnante aventure humaine aujourd'hui quasiment disparue, il est urgent de conserver la mémoire.

Auteur : Anne Cayol-Gerin
Parution : 02/2011
Nombre de pages : N/A
Collection : N/A
Editeur : Le Dauphiné Libéré
Code produit : N/A
ISBN : N/A
Prix : 7,90 €
Dispo : oui

Retour à la liste des publications