Accueil du site
ACCUEIL / Le musée, cent ans d'histoire / 1971 - 1986 : L’homme se retrouve
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

Le musée, cent ans d'histoire

1971 - 1986 : L’homme se retrouve
Lesdiguières

Un prince pour les Alpes

Lesdiguières, duc, pair du roi et connétable de France (1543-1626), partage le panthéon des héros nationaux d'origine dauphinoise avec le chevalier Bayard. Si tous deux furent des hommes de guerre fameux, qui ornèrent longtemps et partout en France les galeries de portraits d'illustres, jusqu'à leur large diffusion par l'image d'Épinal, ils furent néanmoins très différents l'un de l'autre.
Alors que Bayard légua à la postérité l'image d'un noble chevalier, "sans peur et sans reproche", Lesdiguières fut longtemps considéré comme l'incarnation de l'opportunisme, de la ruse, sinon de la brutalité du soudard. L'injonction "venez ou brûlez", qu'il aurait lancée à ceux qui regimbaient devant ses corvées, résonne encore dans toutes les histoires se rapportant au personnage. Son image, brouillée par les divisions confessionnelles et les guerres civiles qui ravagèrent la France du second XVIe siècle, ainsi que par une abjuration tardive, reste partagée entre, d'une part, celle d'un serviteur du bien commun et, d'autre part, celle d'un ambitieux sans scrupules. Son parcours est en effet sinueux, qui le fit évoluer entre guerre et paix, de la dissidence à l'obéissance, entre intérêt personnel et intérêt collectif, de l'homme de conviction au pragmatisme.
Mais à travers l'histoire singulière d'un homme et de ses contradictions, c'est aussi l'histoire d'une société en quête de stabilité et de paix avec elle-même qui se dessine, dans une France alors en pleine régénérescence après le traumatisme des guerres de Religion (1562-1598). Cette trajectoire individuelle, qui est donc aussi collective, évoque également la promotion d'un territoire alpin, le Dauphiné, que Lesdiguières fit entrer dans une géopolitique européenne, entre France et Italie, Savoie-Piémont et Suisse. Cet ensemble territorial fut marqué par une forme d'identité commune que Lesdiguières, prince des Alpes, sut un temps incarner. Elle lui survit aujourd'hui, discrètement, dans un patrimoine qui demande à être redécouvert.

> Commander cet ouvrage

Auteur : Stéphane Gal
Parution : 01/2017
Nombre de pages : 50
Collection : Les patrimoines
Editeur : Le Dauphiné Libéré
Code produit : N/A
ISBN : 978-2-8110-0068-4
Prix : 7,90 €
Dispo : oui

Retour à la liste des publications