Accueil du site
ACCUEIL / LES EXPOSITIONS DU MUSÉE DAUPHINOIS / Des samouraïs au kawaii
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

Des samouraïs au kawaii

 


DES SAMOURAÏS AU KAWAII
HISTOIRE CROISÉE DU JAPON ET DE L’OCCIDENT
26 octobre 2018-24 juin 2019

À l'occasion de la double commémoration du 160e anniversaire des relations diplomatiques entre la France et le Japon et du 150e anniversaire de l'ère Meiji, le Département a déclaré 2018 Année du Japon en Isère. Cette décision s'inscrit dans la programmation culturelle Japonisme 2018 : les âmes en résonance, proposée par le ministère des Affaires étrangères.

L'exposition présentée par le Musée dauphinois explore les relations tissées entre le Japon et l'Occident - et notamment la France - de la première rencontre en 1543 jusqu'à nos jours. Elle évoque les influences réciproques, les ruptures et les métissages engendrés par cette histoire croisée.

Le parcours de l'exposition est l'occasion de montrer des oeuvres d'une rare beauté provenant de collections publiques et privées et, pour l'essentiel, d'un prêt exceptionnel du musée des Confluences à Lyon. De l'armure de samouraï du Japon féodal aux figurines d'Astroboy en passant par les oeuvres d'artistes japonisants du 19e siècle, le public voyage à travers cinq siècles d'histoire. Il assiste à la rencontre entre Occidentaux et Japonais au milieu du 16e siècle, puis au repli du pays du Soleil-Levant qui, échappant à l'influence occidentale, développera une société urbaine et raffinée. Deux siècles plus tard, avec la réouverture forcée du Japon au milieu du 19e siècle, il suit les bouleversements de l'industrialisation accélérée de la société japonaise et partage l'engouement des Occidentaux pour le « japonisme ». Le visiteur est ensuite témoin de la montée en puissance du Japon au 20e siècle et du nationalisme qui mènera à la Seconde Guerre mondiale et aux bombardements d'Hiroshima et de Nagasaki.

Enfin, l'exposition s'achève sur le Japon d'après-guerre devenu un géant économique qui n'a rien à envier aux Occidentaux. Mais il fascine toujours l'Occident, les produits d'avant-garde des années 1970 et la cool-culture actuelle en témoignent.

 

Réalisée en partenariat avec le musée des Confluences,
l'exposition a bénéficié du soutien de la Japan Foundation,
de la DRAC Auvergne - Rhône-Alpes
et du concours du musée des Beaux-Arts de Nancy.
Elle s'incrit dans la programmation culturelle Japonisme 2018 : les âmes en résonance, proposée par le ministère des Affaires étrangères.

   
 

PUBLICATION

  Des samouraïs au kawaii.
Histoire croisée du Japon et de l'Occident

Ouvrage collectif
sous la direction d'Olivier Cogne et de Fabienne Pluchart
assistés d'Éloïse Antzamidakis et de Léa Quenillet
Éditions Musée dauphinois
octobre 2018, 184 pages, 20 €

Cette publication prolonge l'exposition par une vingtaine de contributions de spécialistes des cultures japonaises et des relations entre le pays du Soleil-Levant et l'Occident. Largement illustrée, elle explore la nature des échanges tissés au fil de l'histoire, en évoquant les  connexions, les influences réciproques, les ruptures, les métissages depuis le 16e siècle jusqu'à nos jours.

En vente à la boutique du musée.

   
   ANNÉE DU JAPON EN ISÈRE
  LE JAPON SOUS TOUTES SES CULTURES EN ISÈRE !

Jusqu'en juin 2019, une centaine d'événements sont organisés dans plus de 30 lieux du département, mobilisant les musées départementaux et d'autres musées du territoire, ainsi que divers acteurs isérois entretenant des liens avec le Japon, notamment l'Association franco-japonaise de Grenoble et de l'Isère.

Programme complet sur www.annee-japon.isere.fr

 

LES MUSÉES DÉPARTEMENTAUX À L'HEURE JAPONAISE

Du 8 décembre 2018 au 31 mars 2019
Au musée de l'Ancien Évêché
L'art ukiyo-e. Montagne et paysage.

Présentation d'estampes des plus grands maîtres du 19e siècle, tels Hiroshige et Hokusai, virtuoses de la couleur et de la composition.
www.ancien-eveche-isere.fr

Du 22 décembre 2018 au 25 mars 2019
Au Musée Hébert
Esprit Japon, carte blanche à Martine Rey, artiste en laque.

Organisée autour du dialogue entre les cultures des deux pays, l'exposition présente des artistes actuels japonais et français.

Esprit Japon, Hébert et le pays du Soleil-Levant.
En parallèle, la maison d'Hébert propose les collections japonisantes du peintre.
www.musee-hebert.fr

   
  DOCUMENTS À TÉLÉCHARGER [PDF]
 

Affiche

Dépliant

Dossier de presse

 

   

Partager cette page