Accueil du site
LES EXPOSITIONS DU MUSÉE DAUPHINOIS / White Rain. Gilles Balmet
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

White Rain. Gilles Balmet

 
White rain, Gilles Balmet, 2017

WHITE RAIN
GILLES BALMET

Exposition du 15 septembre au 3 décembre 2018

Invité d'honneur du Musée dauphinois
pour les Journées européennes du patrimoine [15 & 16 septembre 2018]
dans le cadre de la Biennale Saint-Laurent

   
  Gilles BALMET expérimente, dans ses ateliers de Paris et de Grenoble, de nouveaux modes de création de peintures et de dessins, mêlant abstraction de la matière et processus picturaux ou proposant des espaces paysagers inédits jouant sur l'ambiguïté avec la photographie. Il crée des œuvres réalisées à partir de protocoles précis qui laissent une place à l'aléatoire et à sa maîtrise. L'aspect gestuel, chorégraphique ou performatif de son travail est prépondérant : ses mouvements, délicats et précis ou physiques et plus relâchés, jouant avec l'aléatoire, conditionnent parfois sur de très grands formats la répartition des matières picturales ou d'encrages réalisés dans des bacs ou des piscines.

L'exposition WHITE RAIN emprunte son titre à une série d'œuvres sur papier composée d'images obtenues par trempages successifs et alternatifs des parties hautes et basses dans des bains de lavis d'encre, en subissant simultanément des apports de peinture acrylique à la bombe. Le subtil hasard contrôlé des mouvements de la matière parachève l'œuvre. Un pendant en négatif, issu de la série Black Rain, complète l'ensemble.

L'exposition présente aussi une série d'œuvres récentes inédites en couleur comme les Waterfalls Hybrid ou encore les Double Waterfalls Minimal. D'autres œuvres de très grand format de la série Silver reliefs, obtenues par trempage de grandes feuilles de papier dans des bains de peinture acrylique argentée ou encore d'autres pièces de l'ensemble Silver mountains, jouant sur l'ambiguïté avec la photographie de paysage, s'ajoutent à la série. Des œuvres très récentes, les Ink landscapes, dessins à l'encre de Chine réalisés directement à la main à l'aide d'une sorte de pinceau de papier froissé inventé par l'artiste sont aussi présentées ainsi qu'un ensemble de trois œuvres réalisées sur papier washi en 2010 à la Villa Kujoyama de Kyoto au Japon.

L'art du partage est cette année la thématique choisie pour les Journées européennes du patrimoine et reprise pour la Biennale Saint-Laurent. Quoi de plus généreux que d'offrir à un public de spécialistes et d'amateurs d'art contemporain de nouvelles œuvres ? Créer quelquefois la surprise et déstabiliser le public par de nouveaux processus appliqués à la peinture et au dessin. Voici quelques-unes des missions de l'artiste. Le plaisir du partage, de la révélation des œuvres et de l'élaboration des expositions est au cœur du travail de l'artiste qui donne alors une existence sociale à son travail en dehors de l'atelier.

   
 
Gilles Balmet, DR
Gilles BALMET est né en 1979 à Grenoble. Il est diplômé de l'École supérieure d'art de Grenoble en 2003. Il vit et travaille à Paris depuis 2004. Il a déjà réalisé plus d'une dizaine d'expositions personnelles dans des centres d'art contemporain, en musées et en galeries. Il a été un des nominés au prix Ricard en 2006. En 2010, il a séjourné six mois à Kyoto et dans le reste du Japon. Il a exposé son travail en France et à l'étranger. Au Musée du Petit Palais à Paris, au Musée Géo-Charles à Échirolles, à la Fondation d'entreprise Ricard ou au Palais de Tokyo à Paris, au Musée Régional d'art contemporain de Sérignan, à la Panacée de Montpellier, à l'Institut Franco-Japonais du Kansaï de Kyoto ou encore dans une program-mation vidéo à Los Angeles. Il est professeur de peinture et de dessin aux Beaux arts de Montpellier depuis 2012.

Gilles BALMET travaille depuis 2008 avec la galerie Dominique Fiat à Paris où il a réalisé en 2016 sa quatrième exposition personnelle : Under the Cherry Moon. Il a réalisé l'œuvre monumentale Silver mountains pour le Hall d'accueil de la Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine de Charenton-le-Pont au sud-est de Paris. Son travail estprésent dans de nombreuses collections publiques et privées.

Gilles BALMET expose aussi :
du 1er septembre au 22 septembre 2018
à la galerie Marielle Bouchard, Grenoble
du 21 septembre au 4 novembre 2018
au Belvédère, Saint-Martin-d'Uriage

http://gillesbalmet.free.fr

   
Partager cette page