Accueil du site
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

Si on chantait

Elle ne demande qu'une voix pour exister. Pour autant, de la chansonnette à l'hymne, de la comptine à la ballade, de la berceuse au chant révolutionnaire, la chanson véhicule nos sentiments, exprime notre pensée et ponctue nos mémoires comme une formidable madeleine de Proust. Elle nous ressemble, nous rassemble et fait œuvre dans l'immense répertoire de la littérature orale. « Si on chantait ! La La La La... » propose d'écouter la chanson populaire dans cet universel lien social.

L'exposition s'ouvre sur un mur de sons où l'oreille attentive reconnaît des airs qui symbolisent chacun un genre ou une époque différente. Puis, d'accords en désaccords, des voix de chanteurs, d'écrivains ou d'universitaires s'entremêlent pour esquisser un portrait de la chanson dans ses dimensions artistiques, sociales, économiques, psychologiques.

Un autre couplet de l'exposition rappelle le lien fondamental forgé par le chant entre l'enfant et ses parents. L'installation sonore Le temps des berceuses propose de revivre l'expérience des toutes premières relations au chant et offre un refuge intime et sensible.

Si la chanson est omniprésente, c'est à la maison qu'elle accompagne nos tâches quotidiennes. On écoute et réécoute chez soi nos airs préférés ! La maison dans laquelle pénètre le visiteur recrée l'ambiance d'une cuisine, d'un séjour, d'une chambre à coucher, d'un garage... autant d'espaces baignés des thèmes permanents de la chanson populaire : le souvenir, le quotidien, le travail, la révolte, l'exil, la vie et bien sûr et avant tout l'amour !

Enfin, les documentaires In situ : habitants-chanteurs de la Villeneuve, Chanter à plusieurs et La fabrique à chansons montrent que, contrairement à une idée reçue, la pratique est toujours vivante, qu'on s'essaie au bel canto, qu'on prête l'oreille ou qu'on pousse la chansonnette !
L'exposition propose l'écoute de soixantaine-dix-huit chansons, provenant de collectes anciennes et de répertoires les plus contemporains. Archives, disques, partitions complètent ce portrait de la chanson populaire et nous invitent à rencontrer des auteurs, des compositeurs et des interprètes de la scène locale ou nationale.
Alors ? Si on chantait ? La La La La !

* La création sonore Le temps des berceuses et les documentaires sur les pratiques chantées en Isère sont l'œuvre de Péroline Barbet, réalisatrice.

 

VUES DE L'EXPOSITION

Photos : Le muséophone

Partager cette page  

ATTENTION

Les espaces occupés par l'exposition Si on chantait ! La La La La ne sont pas accessibles aux personnes se déplaçant en fauteuil roulant.