Accueil du site
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

Evaluation

EVALUER MUSEOMIX AU MUSÉE DAUPHINOIS

En participant à l'événement MUSEOMIX , le Musée dauphinois souhaite toucher de nouveaux publics et les concerner différemment. Le musée cherche aussi à comprendre quels sont les enjeux d'une collaboration mettant en oeuvre des compétences professionnelles qu'il ne sollicite pas habituellement dans l'élaboration de son offre culturelle. Poursuivant les réflexions issues des résultats obtenus lors de l'évaluation de MUSEOMIX 2012, et afin de répondre comment et en quoi ces objectifs ont été atteints, l'évaluation se base sur trois axes :

  • Axe 1 : Interroger et comprendre la perception et les représentations relatives à l'innovation, aux technologies et au numérique au musée que se font les visiteurs, les muséomixeurs et les partenaires.

  • Axe 2 : Interroger et comprendre les modifications potentielles qu'entrainent l'innovation, les technologies et le numérique dans le rapport à l'objet de collection et aux collections auprès des visiteurs et des muséomixeurs.

  • Axe 3 : Interroger et comprendre les modifications potentielles qu'entraine Muséomix sur le travail collaboratif auprès des muséomixeurs et des partenaires.

 

Les visiteurs du musée et leur reception de l'événement MUSEOMIX

Enquête réalisée sous la direction de Florence Andreacola, doctorante à l'Université d'Avignon

Florence Andreacola mène actuellement une recherche interdisciplinaire (SIC & Informatique) de niveau Doctorat à l'Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse sur les technologies numériques, l'interaction sociale et le partage dans le contexte muséal. A ce titre, elle est chargée d'enseignement en Sciences de l'Information et de la Communication, Option Muséologie dans cette même université, membre de l'Équipe Culture et Communication du Centre Norbert Elias (UMR 8562 : EHESS, UAPV, AMU) et membre du Laboratoire Informatique d'Avignon (EA 4128).

Quel objet d'évaluation ?
Cette enquête a pour objectif d'étudier la réception de l'évènement Museomix pendant les quatre jours de son déroulement auprès des visiteurs du Musée dauphinois et des visiteurs de la Casemate,  CCSTI de Grenoble. Plus précisément, il s'agit de comprendre quel impact cet événement a sur les visiteurs en terme de représentation du musée et de ses actions. Notamment sur les thématiques de l'innovation, du numérique et des technologies.

Quelle équipe ?
Claire Olivier, Noémie Maignien, Assema Moussa, Cécile Pinchard Étudiantes du Master médiations de la culture et des patrimoines de l'Université d'Avignon encadrées par Florence Andreacola

Quand ?
Pendant l'événement MUSEOMIX, du 8 au 11 novembre 2013

Où ?
Au Musée dauphinois et à la CASEMATE, CCSTI de Grenoble

MUSEOMIX et les pratiques professionnelles et créatives

Enquête réalisée sous la direction de Jacques Ibanez-Bueno, Université de Savoie

L'équipe G-SICA – Groupe Inter-Laboratoires sur l'Image, la Communication et les Arts numériques – du Laboratoire LLS  – Langages Littératures Sociétés –  de l'Université de Savoie développe des recherches sur les dispositifs, l'esthétique et la réception de l'interactivité et des images numériques. Les approches interdisciplinaires de l'équipe nous conduit à interroger tout dispositif en résonance avec leurs implications (design, interaction, espace) dans la société en utilisant diverses disciplines.

Quel objet d'évaluation ?
Cette évaluation a pour but d'observer et de comprendre les modifications potentielles qu'entraine MUSEOMIX sur les pratiques professionnelles et créatives.
Grâce à une démarche méthodologique qui repose sur l'anthropologie visuelle, cette partie de l'étude utilisera comme support à ses analyses la captation vidéo accompagné d'entretiens. Elle s'intéresse à l'observation des situations d'interaction et des images qu'elles renvoient.

Quelle équipe ?  
Huit étudiants enquêteurs encadrés par Ghislaine Chabert et Jacques Ibanez-Bueno.

Quand ?
Pendant l'événement Muséomix, du vendredi 8 au lundi 11 novembre 2013

Où ?
Au Musée dauphinois

Premiers résultats :

Des dizaines d'heures de captations vidéos et plus de 300 questionnaires sont désormais en cours de traitement et d'analyse. Les résultats seront rendus publics à l'occasion de rencontres et de journées de recherches en début d'année 2014.

L'évaluation formative des prototypes

Enquête réalisée sous la direction d'Elodie Jarrier, doctorante à l'Université de Bourgogne

Élodie Jarrier, doctorante en sciences de gestion à l'Université de Bourgogne au laboratoire LEG-CERMAB – Laboratoire d'Économie et de Gestion - Centre de Recherche en Marketing de Bourgogne –  réalise une thèse sur l'influence des outils interactifs de médiation sur l'expérience vécue par les publics des musées.

Quel objet d'évaluation ?
Durant la semaine suivant l'événement, l'évaluation consistera à évaluer la réception des visiteurs des dispositifs prototypés par les muséomixeurs au Musée dauphinois. Une démarche méthodologique quantitative sera mobilisée à travers une questionnaire administré en fin de visite. L'objectif de cette enquête est de comprendre comment ces dispositifs muséomixés peuvent contribuer à enrichir l'expérience de visite et d'identifier les dimensions cognitive, affective, temporelle, spatiale et sociale sur lesquels ils agissent. Il s'agira également de voir comment l'usage des prototypes muséomixés influence l'image que les publics se font du musée et de ses missions.

Quelle équipe ?
Trois étudiants-enquêteurs encadrés par Élodie Jarrier

Quand ?
Du 13 au 18 novembre 2013, semaine qui suivra l'événement MUSEOMIX

Où ?
Au Musée dauphinois

L'ensemble du projet d'évaluation bénéficie du soutien et de l'expertise scientifique de Nathalie Candito et de Marie-Sylvie Poli

Marie-Sylvie Poli, est Professeur en Sciences de l'Information et de la Communication à l'Université d'Avignon où elle enseigne la muséologie. Elle co-dirige la SFR Agorantic "Culture, Patrimoines, Sociétés numériques ». Elle encadre des thèses en muséologie, notamment dans le Doctorat International de Muséologie France/Canada (UAPV, UAQAM, École du Louvre). Elle est membre de l'Équipe Culture et Communication du Centre Norbert Elias (UMR CNRS 8562), membre du comité de rédaction de la revue Culture et Musées.

Nathalie Candito est adjointe à la direction Stratégie et Communication du Musée des Confluences. Avec l'agence Nova 7, elle a mené l'évaluation de l'édition Muséomix 2012 au Musée Gallo-romain de Lyon-Fourvière.

Partager cette page