Accueil du site
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

À L’ARRIÈRE COMME AU FRONT

Autour de l'exposition

SAISON 2014 - 2015 au Musée dauphinois

Modalités de visites guidées

Exceptionnellement pour cette exposition, et compte tenu de la fréquentation attendue, le fonctionnement actuel des visites est modifié.

  • Pour les individuels, des visites régulières seront proposées à des dates définies au préalable et qui seront communiquées dans la programmation du musée
  • Pour les groupes hors scolaires, le musée ne propose pas de visites guidées sur cette exposition
  • Pour les scolaires :

 

LES VISITES GUIDEES DE L'OFFICE DE TOURISME

Parcours patrimonial Grenoble et la Grande Guerre

Visite dans la ville animée par un guide de l'Office de tourisme de Grenoble

Comment la capitale dauphinoise a-t-elle vécu la période diffiicile de la Grande Guerre ? Plaque tournante militaire des Alpes, Grenoble, bien qu'éloignée de la zone de combat, est étroitement liée au conflit par l'accueil des blessés, des réfugiés, ses établissements de convalescence et par son industrie de guerre.

Samedi 7 mars 2015 de 14h30 à 16h30

Samedi 21 mars 2015 de 14h30 à 16h30

Samedi 9 mai 2015 de 14h30 à 16h30

  • Départ de l'Office de tourisme
  • Tarif : à partir de 5 €
  • Inscriptions obligatoires à l'accueil de l'Office de tourisme de Grenoble ou en ligne sur www.grenoble-tourisme.com
  • Visite accessible aux personnes à mobilité réduite

En 2015 au Musée dauphinois

Lundi 13 avril 2015 de 15h à 16h

Visite guidée

Animée par un guide de l'Office de tourisme de Grenoble.

A l'occasion de la commémoration du centenaire de 1914, le Musée dauphinois retrace la vie quotidienne à cette époque en Isère, zone éloignée des combats et pourtant profondément marquée par le premier conflit mondial.

Tarif : 3,80 €

Gratuit pour les moins de 12 ans

Jeudi 12 mars 2015 de 15h à 16h

Visite guidée

Animée par un guide de l'Office de tourisme de Grenoble.

A l'occasion de la commémoration du centenaire de 1914, le Musée dauphinois retrace la vie quotidienne à cette époque en Isère, zone éloignée des combats et pourtant profondément marquée par le premier conflit mondial.

Tarif : 3,80 €

Gratuit pour les moins de 12 ans

Mercredi 18 février 2015 et jeudi 19 février 2015 de 14h à 17h

Atelier créatif

Initiation à la linogravure

Atelier pour enfants de 10 à 14 ans

Animé par Anne-Laure Héritier-Blanc, artiste plasticienne.

La linogravure était une technique d'illustration répandue pendant la période de la Première Guerre mondiale. Les enfants s'initieront à cette pratique en créant leur motif en relief qui leur permettra d'imprimer sur tissu ou papier de soie.

Atelier réservé aux dessinateurs confirmés. Présence obligatoire aux 2 séances. Inscription au 04 57 58 89 01

Tarif : 15 €

Lundi 9 février 2015 de 15h à 16h15

Projection de 9 courts métrages d'animation

Grande Guerre: mémoires animées

En 3D, dessin animé, papier découpé, peinture ou pâte à modeler, ces films sont signés par des réalisateurs qui portent leur regard contemporain sur le premier conflit mondial. Ils nous plongent dans leur imaginaire et démontrent une nouvelle fois la richesse et la vivacité de la création animée actuelle.

Déconseillée aux moins de 12 ans

La sélection de ces films d'animation a été conçue par les Rencontres audiovisuelles en partenariat avec l'Historial de la Grande Guerre à Péronne, le festival Anima à Bruxelles et les films du Nord.

www.historial.org

www.animafestival.be

www.lesfilmsdunord.com

Jeudi 29 Janvier 2015 de 18h30 à 22h

Soirée étudiante

Visite de l'exposition sous la conduite d'Olivier Cogne, commissaire de l'exposition.

Projection de 9 courts métrages d'animation Grande Guerre : mémoires animées.

En 3D, dessin animé, papier découpé, peinture ou pâte à modeler, ces films sont signés par des réalisateurs qui portent leur regard contemporain sur le premier conflit mondial. Ils nous plongent dans leur imaginaire et démontrent une nouvelle fois la richesse et la vivacité de la création animée actuelle.

Informations et réservation : Université de Grenoble - Un tramway nommé culture.

Gratuit sur inscription préalable (visite réservée aux étudiants) : jeveuxdelaculture@grenoble-univ.fr ou 04 56 52 85 22

La sélection de ces films d'animation a été conçue par les Rencontres audiovisuelles, en partenariat avec l'Historial de la Grande Guerre à Péronne, le festival Anima à Bruxelles et les Films du Nord.

www. historial.org

www.animafestival.be

www.lesfilmsdunord.com

Dimanche 25 janvier 2015 de 11h à 12h30

Rencontre

La Guerre a-t-elle favorisé l'émancipation des femmes ?

Animée par Hélène Viallet, directrice des Archives départementales de l'Isère.

Le départ massif des hommes pour le front, l'installation dans une guerre de longue durée caractérisée par le déploiement de l'artillerie et donc par une mobilisation industrielle de tout le pays, provoquent un bouleversement dans l'existence des femmes. Elles investissent de nouvelles missions aux champs, à l'usine, à l'hôpital, à l'école, au foyer. Une fois la paix revenue, ces expériences vécues dans la peine et la souffrance ont-elles changé quelque chose à leur vie ?

Dimanche 7 décembre 2014 de 11h à 12h30

Rencontre

« L’industrie chimique de guerre en Isère »

Animée par Caroline Guérin, Directrice du musée de la chimie à Jarrie. Le Musée présente l'hitoire, les techniques et les applications de la chimie du chlore et dérivés.

A l'aube de la Grande Guerre, le contexte économique et industriel de l'Allemagne est plus favorable que celui de la France. Dés 1914, la production des premiers obus d'artillerie mobilise les industries métallurgiques mais implique aussi les industriels de la chimie pour produire les poudres et explosifs.

L'industrie chimique s'apprête alors à jouer un rôle essentiel dans la production de matières premières nécessaires. L'utilisation massive des gaz de combat par l'armée allemande conduit le ministère de la guerre français à lancer un appel aux industriels pour organiser la riposte.

 

Dimanche 30 novembre 2014 à 15h

Film

Niemandsland (La Zone de la mort)

Réalisé par Victor Trivas, Allemagne, 1931, 87 minutes, 35mm N/B.

En août 1914, la mobilisation générale vient mettre un terme à la quiétude de la vie européenne. A Londres, Charly, officier, profite d'une naissance; à Paris, Charles Durand, ouvrier monteur, file le parfait amour avec Jeannette, une employée d'imprimerie; un danseur de claquettes noir y rencontre un franc succès ; à Berlin, Emil Köhler, menuisier, savoure la vie de famille ; le Juif Lewin, tailleur, célèbre ses noces quelque part en Europe. Tous les cinq se retrouvent en 1918 dans les décombres d'une tranchée dans un no man's land du front. Dans cette poche où la fraternisation finit par s'installer, le Noir, polyglotte, est un élément fédérateur et de distraction lorsque les tensions se ravivent. Leur présence détectée, ils doivent à nouveau faire cause commune pour sortir indemnes d'un pilonnage massif. Quand sonne la fin des combats, ils s'acharnent sur des barbelés, symbole de séparation entre les peuples.

En partenariat avec la Cinémathèque de Grenoble.

Dans la limite des 120 places disponibles.

Vendredi 28 novembre 2014 spectacle de 17h à 20h

Hommage à Jean de la Ville de Mirmont

A l'occasion du centième anniversaire de sa mort sur le Chemin des Dames, deux conteurs, Agnès Buisson et Jean-François Viguié, feront revivre le poète à travers ses poèmes, contes et lettres, qui constituent un patrimoine littéraire unanimement reconnu. Ils seront accompagnés au piano par Manuel Schweizer dans un spectacle mis en scène par Jacqueline Estragon.

Durée : 1h30

Spectacle suivi d'une discussion.

Tarif : adulte 10 €

Gratuit pour les moins de 15 ans

Dimanche 16 novembre 2014 de 11h à 12h30

Rencontre

« La Mobilisation en Isère »

Animée par Ariane Pinault, conservatrice au Musée des Troupes de Montagne.

Comme partout en France, l'Isère a été marquée par le départ des hommes vers les frontières à l'annonce de la mobilisation. Ce vaste mouvement est le résultat d'une préparation de lo,ngue date, qui trouve son apogée au 1er août 1914 mais se prolongera durant toute la guerre, au rythme des appels successifs de classes.

Dimanche 9 novembre 2014 de 17h à 18h

Spectacle

La Parade Fauve. Chansons de la Grande Guerre

Avec Manon Landowski, Olivier Hussenet, Cyrille Lehn ou Fabien Touchard, Lionel Privat.

Mise en scène : Sénter Hureau

Ce spectacle reprend le répertoire des textes patriotiques chantés à l'arrière des combats et celui des poilus où le manque, le courage, la peur, le désespoir et le sacrifice, décrivent l'enfer de leur quotidien. Un piano et quelques instruments de poilus reconstruits pour l'occasion accompagnent cette représentation qui rappelle que les peintres d'avant-garde de 14-18 ont inventé les motifs du camouflage.

Dans la limite des 120 places disponibles. Retrait des billets à 16h30 et entrée dans la chapelle à 16h45.

Programmé dans le cadre des allées chantent un tour d'Isère en 80 concerts. Une initiative du Conseil général de l'Isère. Les allées chantent sont portées pas l'Agence Iséroise de Diffusion Artistique (A.I.D.A.) qui inscrit ses missions dans le cadre d'un service public de la culture.

www.aida38.fr

SAISON 2013 - 2014

Dimanche 9 novembre 2014 de 15h à 16h15

9 courts métrages d'animation

Grande Guerre : mémoires animées

En 3D, dessin animé, papier découpé, peinture ou pâte à modeler, ces films sont signés par des réalisateurs qui portent leur regard contemporain sur le premier conflit mondial. Ils nous plongent dans leur imaginaire et démontrent une nouvelle fois la richesse et la vivacité de la création animée actuelle.

Déconseillé au moins e 12 ans

La sélection de ces films d'animation a été conçue par les Rencontres audiovisuelles, en partenariat avec l'Historial de la Grande Guerre à Péronne, le festival Anima à Bruxelles et les Films du Nord.

www.historial.org

www.animafestival.be

www.lesfilmsdunord.com

Dimanche 23 mars 2014 de 17h à 18h

Dimanche 26 octobre 2014 à 15h

Film

Sœurs d’armes, Biopic espionnage (Réalisé par Léon Poirier, France, 1937, 124 minutes, 35mm N/B)

Au cours de la Première Guerre mondiale, Louise de Bettignies et Léonie Vanhout passent quinze fois la frontière hollandaise pour porter des renseignements aux troupes anglaises en position devant Arras. Arrêtées, elles sont jugées. Après une longue détention, Louise de Bettignies devait mourir à l'infirmerie de la prison, tandis que Léonie Vanhout fut libérée après la victoire.

En partenariat avec la Cinémathèque de Grenoble.

Dans la limite des 120 places disponibles.   

Jeudi 9 Octobre 2014 de 18h à 22h

Atelier d'écriture

Derrière les mots, monter au front !

Atelier pour adultes animé par Ernest Bois de l'association Horizons-Vagabonds.

A partir des mots de chacun, jouer avec ses mots, emprunter les mots des autres, piocher dans le répertoire littéraire, partager nos trouvailles...

D'écriture en écriture, chacun composera son texte.

Tarif :10 €

Renseignements et inscriptions au 04 57 58 89 01

Dimanche 5 octobre 2014 de 11h à 12h30

Rencontre

L’hôpital civil, les hôpitaux temporaires, le comité d’assistance aux militaires et tuberculeux et ses actions sanitaires.
Avec Sylvie Bretagnon, responsable du Musée grenoblois des Sciences médicales.

Les nombreuses victimes de la Première Guerre imposent l’ouverture d’hôpitaux temporaires où des bénévoles viennent seconder le personnel médical. Les soldats lourdement blessés devront entamer une nouvelle vie dans une société qui n’est pas prête à accepter leurs handicaps.
En 1918, les hôpitaux civils se rassemblent en une Union des hôpitaux du Sud-Est pour mieux lutter contre un nouveau fléau : la tuberculose. En Isère, ce combat conduit à la construction des sanatoriums.

Carte postale : clinique des Bains (coll. Musée dauphinois)Carte postale : clinique des Bains (coll. Musée dauphinois)

CONCERT

Programmé dans le cadre des allées chantent, un tour d’Isère en 80 concerts.

A l'initiative du Conseil général de l’Isère, Les allées chantent sont portées par l’Agence Iséroise de Diffusion Artistique (A.I.D.A) qui inscrit ses missions dans le cadre d’un service public de la culture.

Dans la limite des 120 places disponibles. Retrait des billets à 16h30. Entrée dans la chapelle à 16h45.

http://www.aida38.fr/                                    

Dimanche 28 septembre 2014 de 11h à 12h

Visite guidée

Animée par les guides de l'Office de Tourisme de Grenoble.

A l'occasion de la commémoration du centenaire de 1914, le Musée dauphinois retrace la vie quotidienne à cette époque en Isère, zone éloignée des combats et pourtant profondément marquée par le premier confilt mondial.

Tarif : 3,80 €

Gratuit pour les moins de 12 ans

 INAUGURATION 18 avril 2014

Inauguration officielle de l’exposition: "À l’arrière comme au front. Les Isérois dans la Grande Guerre."

Bouchayer Viallet : production de guerre (Coll. Musée dauphinois)Bouchayer Viallet : production de guerre (Coll. Musée dauphinois)

Dimanche 20 avril 2014 à 15h

Films

Le Noël du poilu de Louis Feuillade (France, 1916, 44’, 35 mm N/B, muet)
En 1916, le caporal Renaud ne peut partir en permission pour Noël, sa femme et sa fille sont restées dans le nord envahi par l’ennemi. Or en Touraine, Madame Dartois, marraine du soldat, apprend que Madame Renaud et sa fille font partie d’un convoi de rapatriés et les héberge...

L’Horizon de Jacques Rouffiot (France, 1967, 99’, 35 mm)
Antonin, un jeune soldat, a reçu un éclat d’obus. Il rentre chez lui, pour passer sa convalescence. Élisa, la jeune veuve du cousin d’Antonin, habite dans la maison familiale. Ils ont une liaison. Élisa pousse Antonin à déserter...

En partenariat avec la Cinémathèque de Grenoble.

Dans la limite des 120 places disponibles.                                

Jeudi 24 Avril 2014 à partir de 9h30

Journée d'étude 1914-1918 : L’Isère, un département de “l’arrière”.

Jeudi 24 avril 2014

Organisée en partenariat avec les Archives départementales de l’Isère et le Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes (LARHRA).

Temps fort de la commémoration du centenaire en Isère, cette journée répond à l’objectif de mise en lumière des recherches récentes engagées au niveau local. Par ailleurs, les meilleurs spécialistes français de l’histoire de la Première Guerre mondiale se prononceront sur la place faite à la société de l’arrière dans l’historiographie du conflit.

De nombreux travaux paraissent, soulignant les conséquences du conflit surl’arrière et l’engagement total du pays dans la guerre.

Aux Archives départementales de l’Isère de 9h30 à 12h. Au Musée dauphinois de 13h30 à 16h30.

À 17h, visite guidée de l’exposition par Olivier Cogne, commissaire de l'exposition.

Incription obligatoire au 04 57 58 89 03 ou p.kyriakides@cg38.fr

Télécharger le programme de la journée d'étude.

Lundi 28 avril 2014 de 15h à 16h

Rencontre littérature-jeunesse.

Animée par Gaëlle Partouche de la librairie Les Modernes.

Présentation d’ouvrages de la littérature jeunesse sur le thème de la guerre, au cours d’un goûter-lecture.

 

Dimanche 11 mai de 11h à 12h

Visite guidée de l’exposition,  animée par les guides de l’Office de tourisme de Grenoble.

Tarif : 3,80 €


Gratuit pour les moins de 12 ans.

Mercredi 25 mai 2014 à 15h

Film                                     

Le Mouchoir Docu-fiction (réalisateur inconnu, France, 1918, 25’, 35 mm, N/B teinté, muet)

Père de six enfants, le soldat Lefrançois ne parvient pas à se souvenir pour quel motif il a noué son mouchoir. Il obtient la croix de guerre pour avoir fait prisonnier des soldats allemands mais son défaut de mémoire accapare son esprit. Le lendemain, touché par un obus, il est conduit à l’hôpital où il reste obsédé par son oubli. Un camarade vient lui rendre visite et lui reproche son « air emprunté ». Sitôt le mot prononcé, Lefrançois recouvre sa mémoire : il doit dire à sa femme de souscrire à l’emprunt national.

 Le film sera suivi d’un échange avec le public sur la propagande.

En partenariat avec la Cinémathèque de Grenoble.

Dans la limite des 120 places disponibles.