Accueil du site
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

Caractères d’altitude


Cliché extrait du portfolio sonore « Alain Mouchet, accompagnateur en montagne ». Réalisation : Vincent Verrier, son et photographies, 2013 

Les auteurs
  Les enquêtes « Portraits de l'Alpe » ont été initiées et coordonnées par :

Claude Dautrey
Responsable de la mission culture-éducation au Parc national des Écrins

Marc Mallen
Responsable du Centre de l'Oralité alpine, Conseil général des Hautes-Alpes
 

Claude Dautrey et Marc Mallen présentent leur démarche et la mise en valeur de leurs « Portraits de l'Alpe » au Musée dauphinois.
Cliquez ici pour lire l'entretien


 

Céline BERNARD et Jean-Pierre VALLORANI

Auteurs de portfolios sonores : 

  • Père Joseph AUBIN, curé
  • Nadine BALCET, vannière
  • Jean-Philippe BERNIER, opérateur de centrale hydro-électrique
  • Jean-François BERT, professeur des écoles
  • Jeremy BONNABEL, bûcheron mobile
  • Anne COLOMBAN, sage-femme libérale
  • Lionel CONDEMINE, guide de haute-montagne
  • Régis FERRÉ, graphiste
  • André GARDEN, déclencheur d'avalanche
  • Caroline VILLENEUVE, en reconversion professionnelle
  • Christophe WIDART, vétérinaire
  • L'hôtel des Alpes, résidence hôtelière et maison de retraite

 

Céline BERNARD

Née au Maroc de parents expats, Céline Bernard a passé en Auvergne une enfance souvent ponctuée de road trips dans le van familial, en Europe ou en Afrique du Nord... Plongée dès le berceau dans la marmite des diversités culturelles, son bac en poche, elle part étudier dans un coin paumé des Etats-Unis, puis revient en France où elle obtient une licence d'ethnologie. Elle fait son apprentissage du monde, sac au dos, au Mexique, en Asie... À l'âge d'entrer dans la vie active, son intérêt des sociétés humaines et son goût pour la vulgarisation la poussent dans la voie du journalisme en 2004. Elle travaille 10 ans pour divers supports de presse locale et nationale, écrite et audiovisuelle, généraliste ou spécialisée. Avec le temps, elle prend conscience qu'ailleurs commence ici, et que les cultures locales les plus proches de nous sont aussi porteuses de la diversité des cultures humaines et remparts à l'uniformisation du monde et des sociétés. Nourrie de ces constats, de ces envies, de ce trajet, Céline Bernard fonde en 2010 la structure Anecdoc.

Ste internet : http://www.anecdoc.com

  Jean-Pierre VALLORANI

Originaire de Marseille, après des études d'architecture puis de photographie, Jean-Pierre Vallorani rejoint à Paris et pour dix années un collectif de photographes tourné vers le reportage social.
Réinstallé à Marseille depuis 1998, suivant une logique plus personnelle, il mène de nombreux projets d'édition et d'expositions, anime des ateliers photographiques, voyage et réalise des reportages pour la presse nationale ou institutionnelle.
Photographe de l'intime et du quotidien, mais aussi de l'absence et du déracinement, il est à la recherche d'une poésie de l'ordinaire à travers toutes ses rencontres, dans le monde du travail, les villes, les quartiers et dans différentes communautés.

Il a publié depuis 2005 :

  • Que sont nos cités devenues ?, un livre avec les habitants de cités de La Solidarité et Kallisté à Marseille, avec l'écrivain Salim Hatubou et le musicien Soly M'Bae (éditions Images Plurielles et Acelem).
  • 151Km, un livre sur la mémoire cheminote aux Chemins de Fer de Provence (éditions ART).
  • Comores-Zanzibar, avec l'écrivain Salim Hatubou, un voyage à travers l'identité comorienne, à Zanzibar, aux Comores et en France (éditions Françoise Truffaut).
  • Alger, Nooormal, avec Mohamed Allalou et Aziz Smati, un parcours à travers Alger, son identité et son univers musical (éditions Françoise Truffaut).

 

Site internet : http://www.valloraniphoto.com/

 

Caroline Fontana et Kiyé Simon Luang

Auteurs des portfolios sonores :

  • Yves ARTUFEL, libraire, éditeur, bouquiniste
  • Vincent BILLARD, artiste-boulanger
  • Martial BOUVIER, garde-moniteur au parc, suivi des glaciers
  • Marie CONSTANSOUS, agent de développement touristique
  • Viviane GUERARD, journaliste
  • Aline MERCAN, médecin anthropologue
  • Henri RANQUE, maire de Villar d'Arène de 1983 à 2001
  • Marie SANGNIER, Pisteuse et gardienne de refuge
  • Claude PINTO et fils, bûcherons
  • Marie PUISSANT, éleveuse et productrice de fromages de chèvre
  • Pierre VANNARD, lycéen, moniteur de ski en cours de formation
  • Charles-Henry TAVERNIER, artisan-vigneron

 

Caroline FONTANA

Née en 1971, elle se forme à l'ethnologie et au cinéma anthropologique, travaille comme ethnologue à Paris et à Marseille puis recueille et publie des récits de vie. Elle crée en 2003 la collection Limitrophe sur les migrations contemporaines, dont chaque ouvrage est porté par une histoire vécue. Sa pratique de l'entretien enregistré la conduit peu à peu à travailler la matière sonore et, en 2010, elle s'installe dans la région du Diois et réalise un premier documentaire pour arte radio. Elle se consacre depuis à la réalisation sonore, radiophonique et dans le cadre d'enquêtes de terrain, s'intéresse tout particulièrement au rapport de l'homme à la nature et au sauvage.

  Kiyé Simon LUANG

Né au Laos en 1966, Kiyé Simon Luang arrive en France en 1976. Peintre au temps des études, puis photographe et écrivain après les études, avant d'emprunter la voie du cinéma depuis l'an 2000. La photographie fut pour lui un prolongement de la peinture, un engendrement de l'écriture, posant les bases d'un regard pensif tel qu'il se déploie dans son travail cinématographique. De son enfance au Laos, il garde le goût d'une photographie amateur, non assujettie aux codes médiatiques. De sa fréquentation des danseurs, comme spectateur et photographe, il cultive un certain attachement au corps humain comme mesure du monde. Enfin, dans le cinéma et l'écriture, il puise l'essence d'une photographie porteuse de fictions.

Katia Kovacic, Adrien Perrin et Gérald de Viviés

Auteurs des portfolios sonores :

  • Lucie ZECCONI, agricultrice et professeure de lettres / Katia Kovacic - Adrien Perrin
  • André RICARD et Francis MASSIEYE, ouvriers-paysans  / Katia Kavacic - Gérald de Viviés

 

Katia KOVACIC

Après des études en littérature, Katia Kovacic s'est investie dans des formes diverses de création et de diffusion du documentaire sonore : radios (radio Grenouille, Zinzine...), festivals (semaine du son, Longueurs d'ondes à Brest ...), expositions (Lignes de vie, mémoire d'Abeille à La Ciotat, Nous venus d'ailleurs à La Seyne-sur-mer, ...), séances d'écoute et de débat (Soirs d'Orage à Aubagne, Marseille, ....). Elle a mené de nombreux projets dans les Hautes-Alpes autour de l'inscription de différentes populations immigrées et activités ouvrières sur ce territoire. Le projet principal de son travail est de prendre le temps de l'écoute de chacun, de son univers sonore et de donner à entendre son expression propre et complexe.

Adrien PERRIN

Né à Lyon en 1979, Adrien Perrin vit aujourd'hui dans la région de Marseille.
Il est autodidacte et pense l'acte photographique comme la pratique d'un nomadisme local et quotidien. Il s'interroge sur les possibilités de transmission des expériences. L'empirisme est pour lui une notion forte, tant pour celui qui crée une image que pour celui qui la regarde.

Dès ces premiers travaux, il s'est intéressé à la marginalisation sociale en proposant une réflexion sur l'exclusion, la rupture ainsi que les passages à l'acte. Ce sont des sujets récurrents dans son œuvre : Adrien est attaché à certaines formes de répétitions ainsi qu'aux phénomènes cycliques des existences. Il propose une réflexion sur la notion de frontière : frontières sociales, géographiques, esthétiques.
Sensibilisé par les enjeux environnementaux et ethnologiques, il a travaillé sur les rapports sensibles qu'entretiennent les hommes et leurs territoires.

SIte internet : http://adrienperrin.over-blog.com/

Gérald de VIVIÉS

Né au bord de la Méditerranée en 1967, Gérald de Viviés est très vite accroché par la photographie. Pratiquée dès son adolescence, dans un laboratoire niché au fin fond de la maison familiale ou durant les séances de photo extrascolaires, il commence à faire de la photographie sans avoir conscience de la portée qu'elle aura dans son existence. Un passage éclair aux Beaux Arts puis dans le design le conduit vers un apprentissage construit de la pratique : la maîtrise des techniques, le sentiment d'avoir l'œil et le plaisir de trouver un moyen d'expression personnel sont les ingrédients qui le mettent sur la voie de l'écriture photographique.
Il ne sait pas s'il écrit ou s'il peint avec la lumière, il sait seulement que pour raconter (rencontre, portrait, paysage ou instant), seule la lumière et la matière l'amènent à déclencher.
Photographe hédoniste et généreux, il ne renie pas ses doutes mais les saisit pour parfaire son écriture.

Vincent Verrier

Auteur des portfolios sonores :

  • Catherine ABSIL, infirmière
  •  André BUISSON, gérant de buvette
  • Alice GRANET et Stéphane JULLIEN, gardiens de refuge
  • Cécile HABAR, bergère 
  • Alain MOUCHET, accompagnateur en montagne


Vincent VERRIER

Né en 1983 à Paris, Vincent Verrier a suivi un double cursus technique et artistique à l'Ecole Internationale de Création Audiovisuelle et de Réalisation à Paris puis à l'Université de Rennes 2. Il est diplômé d'un BTS Audiovisuel option Métiers de l'Image et d'une Licence 3 de Cinéma.
Il commence, dès sa sortie de l'école le travail d'assistant opérateur dans l'institutionnel, la fiction et la publicité en France et à l'étranger. Il collabore notamment avec plusieurs équipes coréennes et devient l'assistant attitré du chef opérateur Choi Jung-Soon. Il acquiert ainsi une méthode de travail fondée sur l'esprit d'équipe, le don de soi et la polyvalence.
Passionné d'image et de rencontres, il co-réalise en 2009 un documentaire de 52 minutes sur une camionneuse canadienne ralliant Montréal à Los Angeles. Remarqué par ce premier film diffusé début 2010 sur la chaîne Planète, il travaille essentiellement comme réalisateur et opérateur de prise de vues pour de grandes institutions telles que la Bibliothèque Nationale de France, le Musée du Quai Branly mais aussi pour des sociétés de productions indépendantes comme l'Etiquette Productions et Docside Production. Conjointement à la réalisation de documentaires, il termine le cursus d'Accompagnateur en montagne.

Site internet : http://vimeo.com/vincentverrier

Julia Montredon et Pascal Perrot

Auteurs de la création sonore « Hommes de cœur des Écrins »

 

Julia MONTREDON
Historienne

Formée en histoire contemporaine aux méthodes de la collecte orale (Université Pierre Mendès-France - Grenoble), Julia Montredon travaille depuis 2008 avec le Centre de l'Oralité Alpine (Conseil général des Hautes-Alpes) et d'autres institutions publiques sur des projets de corpus oraux en vue d'une valorisation des témoignages et de leur diffusion au plus grand nombre. Sensible au temps de la rencontre et à l'espace de la parole, elle souscrit à une reconnaissance du témoin comme acteur du territoire et son témoignage comme élément d'archive du patrimoine alpin.

   

Pascal PERROT

Musicien-preneur de son, réalisateur

Après des études d'électronique et de techniques du son, quelques études musicales et la découverte de la création sonore à travers la musique électroacoustique, la radio de création et les domaines de l'acousmatique, il crée en 1988 son studio d'enregistrement (fixe et mobile), spécialisé dans la prise de son et le mixage des musiques de types acoustiques ainsi que dans la réalisation de documentaires sonores de création, de documents et bandes sonores diverses.

Il collabore depuis 25 ans avec des labels discographiques ainsi que des instances culturelles et muséographiques.

Il est Lauréat du concours 2010 France Inter des carnets de voyage sonores.

Site internet : http://www.studioalys.com/

Partager cette page