Accueil du site
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

CE QUE NOUS DEVONS À L'AFRIQUE

Sur les berges de la rivière Sangha
Sur les berges de la rivière Sangha
Sur les berges de la rivière Sangha

Exposition de Philippe Fabrègue et des habitants de Ouesso
Présentée du 2 au 28 février 2011 au Musée dauphinois
Inauguration le 2 février à 18h30

Par la photographie Philippe Fabrègue s'est proposé de fixer les grands bouleversements qui secouent la région de Ouesso en confiant la caméra aux habitants d'un quartier ou d'une communauté afin qu'ils livrent à leur tour, au-delà des mots, les clichés de leur actualité. Confronter l'image à la réalité du quotidien, puis en débattre dans la famille et dans le groupe, engaent chacun à devnir acteur de la transformation sociale. C'est alors que la photographie peut-être considérée comme un acte citoyen.

L'exposition rend compte du travail photographique réalisé par quelques habitants de Ouesso. Elle raconte en une quarantaine de tableaux, les gestes quotidiens hérités des ancêtres, la détermination des femmes, la préparation d'une journée de pêche sur les bords de la Sangha, la menace de disparition du marché couvert datant de l'époque coloniale - devenu lieu de vie central de la cité - ou encore la forêt lacérée par les larges pistes.

 

 

Cette manifestation s'inscrit dans le cadre de l'exposition « Ce que nous devons à l'Afrique »

Dossier de presse (nouvelle fenêtre)

DATE

Du 02/02/2011 au 28/02/2011

TYPE

Exposition temporaire

ORGANISATEUR

Musée dauphinois
musee.dauphinois@cg38.fr
www.musee-dauphinois.fr
30 rue Maurice Gignoux
38031 Grenoble cedex 1
Grenoble
04 57 58 89 01

COMMENTAIRES

DÉPOSER UN COMMENTAIRE

Retour à la page précédente
Voir tous les événements