Accueil du site
ACCUEIL / ACCUEIL / Tibétains, peuple du monde / Festival du film sur le Tibet
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

ACCUEIL

Festival du film sur le Tibet

MERCREDI 19, JEUDI 20 ET VENDREDI 21 MAI 2010 À 20H00
AU MUSÉE DAUPHINOIS, GRENOBLE

FESTIVAL DU FILM SUR LE TIBET / HOMMAGE AU PEUPLE TIBÉTAIN
Projections et débats au Musée dauphinois

 

Intervenant :  Thupten Gyatso, président de la communauté tibétaine de France
 
Cette deuxième édition du Festival privilégie les films de réalisateurs tibétains : Leaving fear behind , The sun behind the clouds et Kadrin, a journey to success .
Un hommage est rendu à Dhondup Wangchen avec la projection en ouverture de Leaving fear behind (Surmonter la peur). Pour avoir réalisé ce film jugé « subversif » par les autorités chinoises, il a été arrêté et condamné à six ans d’emprisonnement.
   
Ce Festival est accueilli au Musée dauphinois dans le cadre de l’exposition Tibétains, peuple du monde, présentée jusqu’au  4 janvier 2011

MERCREDI 19 MAI À 20H

THE SUN BEHIND THE CLOUDS / Tibet’s struggle for freedom

Ritu Sarin et Tenzin Sonam
Inde / Royaume uni, 2009
1h19', VOST français

Tibet, mars 2008 : les rues de la capitale tibétaine sont en flammes. Des manifestations rappellent à l'opinion internationale que le problème tibétain n'est pas résolu. Depuis 50 ans, le Dalaï-lama, chef spirituel du Tibet, vit en exil, mais il incarne toujours les espoirs de son peuple. Pourtant, la stagnation de la situation provoque de plus en plus de mécontentements y compris dans les rangs de ses plus fervents fidèles. Le film explore aussi ses doubles responsabilités de pratiquant bouddhiste et de leader politique, les dilemmes et les contradictions que génèrent ces deux rôles. Où se trouve la solution ? Dans la paix et la recherche du compromis proposées par le Dalaï-lama ? Ou au contraire faut-il suivre ceux qui appellent à l'indépendance ?

JEUDI 20 MAI À 20H

MURDER IN THE SNOW
Mark Gould
Australie, 2008
1h, VOST  français

En septembre 2006, deux groupes hétéroclites se rencontrent sur les cimes enneigées de l’Himalaya. Le meurtre par la police chinoise d’un moine adolescent, Kelsang Namtso, les réunit. Ce moine faisait partie du groupe de pèlerins qui fuyaient le Tibet par le col du Nangpa, porte de sortie vers le Népal et la liberté. Certains alpinistes étrangers, témoins de cette fusillade, ont photographié la scène et aidé à secourir les survivants avant de relater leur histoire au monde.
      

 

HIMALAYA, TROIS GÉNÉRATIONS EN EXIL
Agnès Fouilleux
France, 2007
54'

A Dharamsala, sur les contreforts de l´Himalaya au nord de l´Inde, quelques vieillards qui ont vécu la longue résistance contre l´invasion chinoise, racontent leurs derniers souvenirs d´un Tibet libre. On les trouve dans un monastère bön, dans les cuisines d´une association d´ex-prisonniers politiques, dans les jardins du Norbulingka. Aujourd´hui en Inde, ils côtoient des jeunes tibétains qui n´ont jamais connu leur pays. Nés en exil, les militants du Tibetan Youth Congress, ont pourtant la ferme intention de pouvoir s´y installer librement un jour. Il y a aussi tous ces réfugiés qui arrivent chaque jour au Reception Center. Ceux-là n´ont connu qu´un Tibet chinois et leurs espoirs se trouvent plutôt ici, à Dharamsala.
A l´occasion des festivités du Losar, le nouvel an tibétain, c´est une communauté morcelée qui se retrouve plongée dans son histoire commune.

VENDREDI 21 MAI À 20H

KADRIN A JOURNEY TO SUCCESS
Topgyal Tsring et Ngawang Samdup
Inde / Népal, 2006
54', VOST français

Ce film raconte l’histoire vécue de Ngawang Samdup en lutte pour accomplir son rêve : bénéficier d’une éducation décente afin de devenir un citoyen modèle du Tibet. En exil depuis vingt ans, Samdup est séparé de sa famille, restée au Tibet. Pendant son absence, son père est décédé, laissant Samdup avec la prière comme seul réconfort.
Au-delà de l’histoire de ce jeune homme, le film décrit les tourments et les espoirs de centaines de Tibétains exilés qui ont perdu le contact avec leur famille.
     
 

MELTDOWN IN TIBET
Michael Buckley
Canada, 2009
12'

Les rivières qui prennent leur source au Tibet sont des artères vitales pour les peuples d’Inde et d’Asie du sud-est. Elles sont pourtant menacées par la fonte rapide des glaciers, due aux changements climatiques, et par les projets de barrages et de détournements lancés par la Chine. Pour faire place à ces chantiers hydroélectriques  et miniers, les nomades tibétains sont chassés de leurs traditionnelles prairies et réinstallés dans des villages où ils ne parviennent pas à mener une vie décente.
Le film formule l’hypothèse d’une catastrophe écologique. Si les glaciers Himalayens disparaissaient, qu’adviendrait-il des rivières du Tibet ? Que deviendraient les peuples installés en aval ? Pourquoi la Chine construit-elle en nombre ces immenses barrages sur le plateau tibétain ?

INFORMATIONS PRATIQUES

Ce festival est organisé par les associations Aide à l’Enfance Tibétaine, délégation 38, Tibet Zone de Paix 
En partenariat avec le Musée dauphinois
 
Entrée libre dans la limite des places disponibles
 
Renseignements :
Aide à l’Enfance Tibétaine, délégation 38
09 63 63 29 86
http://www.a-e-t.org/