Accueil du site
ACCUEIL / SAINTE-MARIE D’EN-HAUT / Repères historiques
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

L’ANCIEN COUVENT DE SAINTE-MARIE D’EN-HAUT

Détail du décor de l'église de l'ancien monastère de Sainte-Marie d'en-Haut

Repères historiques

XVIIe SIÈCLE

  • 30 septembre 1621 - Installation des premières religieuses.
  • 19 avril 1665 - Canonisation de François de Sales par le pape Alexandre VII.
  • 1666 - Toussaint-Largeot réalise le décor peint de la chapelle à partir du programme conçu par le père Claude-François Ménestrier.


XVIIIe SIÈCLE

  • 16 juillet 1767  -  Canonisation de Jeanne de Chantal.
  • 2 novembre 1789 - Les biens des religieuses sont mis à la disposition de la Nation.
  • 18 août 1792 - Suppression des congrégations séculières, des confréries ainsi que des couvents de femmes.
  • 21 avril 1793 - Le couvent devient une prison.


XIXe SIÈCLE

  • 1801 -  Rétablissement de la liberté de culte, mais pas des congrégations.
  • 13 décembre 1804 - Fondation de la communauté du Sacré-Cœur par Philippine Duchesne
  • 1808 - Ecole gratuite pour 250 jeunes filles.
  • 1816 - L'Instruction chrétienne devient « Dames du Sacré-Cœur »
  • 1832 - Les sœurs du Sacré-Cœur partent s'installer près de Lyon.
  • 1833 - Fermeture du couvent.
  • 1833 - Ecole normale pour l'instruction primaire et installation des sœurs de la Providence.
  • 1er décembre 1851 - Installation des ursulines. Travaux de restauration.


XXe SIÈCLE

  • 25 octobre 1904 -  Expulsion des ursulines.
  • 16 avril 1905 - Les biens de Sainte-Marie d'en-Haut sont mis aux enchères publiques.
  • 5 août 1905 - L'ancien monastère est adjugé à la Ville de Grenoble.
  • 1906-1920 - Les militaires investissent l'ancien couvent.
  • 20 avril 1920 - Départ des militaires. Installation de familles originaires d'Italie.
  • 1961 - L'école d'Architecture installe ses élèves, qui nettoient le cloître et les terrasses. Restauration de la toiture de la chapelle.
  • 3 novembre 1965 - Bâtiments et jardins sont classés Monuments historiques.
  • 1966 - Début des travaux de restauration.
  • 3 février 1968 - Ouverture des Jeux olympiques de Grenoble :
    première tranche de travaux achevée.
    Inauguration d'une exposition « Trésors du Musée dauphinois » par André Malraux, Ministre de la Culture.

 

 

Partager cette page